La ville d'Argenteuil - hotel Olympic, hotel centre argenteuil,

hotel centre ville argenteuil
hotel centre ville argenteuil
hotel centre ville argenteuil
reservations hotel olympic argenteuils
Aller au contenu

Menu principal :

LA VILLE D ARGENTEUIL... 

UN PEU D HISTOIRE :
Argenteuil est une grande ville riche d’une histoire singulière. Elle est emblématique du passage d’une commune agricole en une ville industrielle mais également de la construction de la grande banlieue parisienne. Comprendre les changements qu’elle a connus à travers le temps est un pari important pour notre ville. 

Du Moyen Âge à la Révolution française… l’abbaye Notre-Dame, vecteur de développement

fondation Abbaye notre dameDe l’époque mérovingienne jusqu’à l’apparition d’un véritable bourg médiéval au XIe – XIIe siècle, les sites d’occupation humaine ne cessent de se multiplier le long de l’actuelle rue Paul-Vaillant-Couturier. L’abbaye Notre-Dame constitue alors le centre du bourg puis de la ville médiévale. Cette croissance démographique et la reprise du commerce influencent le développement urbain. Seules les grandes crises des XIVe et XVe siècles (famines, guerre de cent ans, Jacquerie, grande peste) mettront un coup d’arrêt temporaire à cette évolution

Le XIXe siècle… entre villégiature et impressionnisme

peinture du 19ème siècle de régatiersIci, comme ailleurs autour de Paris, l’arrivée du train va bouleverser l’équilibre du bourg agricole et conduire de nouvelles populations, principalement parisiennes, attirées par les espaces et les loisirs qu’offre la campagne argenteuillaise, ses guinguettes et ses bords de Seine, à découvrir de nouveaux territoires. Au milieu du XIXe siècle, le paysage argenteuillais se transforme. Depuis 1857, où le Cercle de la voile de Paris s’est installé au Petit-Gennevilliers, les régates d’Argenteuil deviennent célèbres et le fleuve, qui n’était dans les années 1850 qu’un lieu de promenade sur l’eau devient un véritable terrain de jeux et de loisirs de masse

Les XXe et XXIe siècles… une nouvelle ville

ensemble urbain : la dalle d'argenteuil Dans les années 1960, le besoin de logements est criant. À Argenteuil, la population passe de 13 000 habitants en 1906 à près de 80 000 en 1961.
Au cas par cas, le ministère de la Reconstruction élabore des « projets d’aménagement directeur ». Ainsi, par décision du 17 avril 1956, il rattache la création du nouveau quartier d’Argenteuil aux opérations de « Grands ensembles ».
Le décret de 1958 qui définit les Zones à Urbaniser par Priorité (Zup) au niveau national est une base légale solide pour mettre en œuvre des projets d’envergure. Dès lors la ville va connaître une nouvelle phase d’expansion urbaine notamment avec l’aménagement du centre-ville et la percée de l’avenue Gabriel-Péri ou la construction d’un cinquième de son territoire avec le quartier du Val-d’Argent.

ECONOMIE EMPLOI
A 10 minutes de la gare Saint-Lazare et bientôt 12 minutes de La Défense avec la mise en service du tramway T2, le territoire d’Argenteuil-Bezons dispose d’une situation géographique exceptionnelle en Ile-de-France.
L’Agglomération Argenteuil-Bezons met en œuvre des projets d’aménagement structurants dans le but de renforcer l’attractivité de ses zones d’activité, et de favoriser l’accès à l’emploi des Argenteuillais.


Le parc d’activités du Val d’Argent :
avec une superficie de 118,6 ha, il le plus important de l’agglomération. On y accède, directement, par la gare du Val d’Argenteuil et une navette de bus le relie à la gare du centre ville d’Argenteuil.
Les entreprises Sitour et Kubota y sont implantées.

Un pôle tertiaire au coeur des gares :
Un nouveau quartier urbain attractif organisé autour d’un pôle tertiaire, d’une nouvelle offre de logements et d’un accès direct à la future gare Tangentielle, va naître de la restructuration du parc d’activités économiques de la Gare d’Argenteuil. L'hotel OLYMPIC est situé en face de la gare, hotel centre argenteuil.
Accueillant historiquement des industries de chimie, parfumerie comme Givaudan ou Otis, ce nouveau quartier, à proximité de l’hyper centre et bénéficiant d’un accès direct aux berges de Seine, sera également desservi par un transport en commun à haute qualité de service (liaison T2/gare SNCF d’Argenteuil).


Le Parc d'activités des berges de Seine 1 :
les 45,4 ha du parc d’activités des Berges de seine 1 sont accessibles par l’A15 et l’A86.
Ce parc est spécialisé dans l’aéronautique, avec, notamment, d’importants établissements comme Dassault Aviation et Pioneer.

Le parc d’activités des Berges de Seine 2 :
On accède au parc par l’A15 et l’A86.
Ses 22 ha seront à proximité du tramway t2, mis en service en 2012. Il héberge, pour ne citer qu’eux, Protec industrie et EMC2.
70 000 m2 de bureaux supplémentaires complètent l’offre autour de la gare t2 de Bezons.

Le parc d’activités des Berges de Seine 3 :
accessible par le rer A, via la gare de houilles - carrières, ainsi que par l’A86. Sur ses 58 ha, il accueille, par exemple, Alès Groupe, Le joint Français, Riber.


Source le site de la ville d'Argenteuil cliquez sur la banniere pour y acceder 

Retourner au contenu | Retourner au menu